X En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statisques de visites.
Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez-consulter notre politique.
La crémation > Questions les plus courantes sur la crémation

Questions les plus courantes sur la crémation

La crémation est-elle acceptée dans toutes les religions ?

Quelle est l'évolution de la crémation en France ?


Longtemps marginale, la crémation est aujourd’hui une pratique courante.
En 1975, seulement 0,4% des obsèques étaient des crémations.
Aujourd’hui, on en compte plus de 30% en France, 40% à Paris et souvent plus de 50% dans les grandes villes de France.

Comment organiser la crémation d'un défunt ?



La crémation coûte-t-elle plus chère que l’inhumation ?


Non. Généralement, la crémation s’accompagne, à la demande du défunt lui-même, d’une certaine simplicité, ce qui se traduit par des obsèques légèrement moins chères. Mais cela ne doit pas devenir une motivation car la symbolique des obsèques doit être la même dans les deux cas.

Est-ce qu’une crémation peut être organisée directement avec le crématorium ou dois-je passer par un opérateur funéraire ?


L’organisation d’une crémation, avec ou sans cérémonie, se fait nécessairement via un opérateur funéraire, et en aucun cas directement avec le Crématorium.

La famille peut-elle assister à la crémation du défunt ?


Il est possible, dans certaines formules, d’assister, dans des conditions de sécurité optimum (derrière une vitre spéciale) à l’introduction du cercueil dans l’appareil de crémation.

Le cercueil est-il crématisé avec le corps ?


Oui, naturellement, puisque celui-ci est scellé par un officier de police à la mise en bière et qu’il ne peut être ré ouvert.

Comment se fait l'identification des cendres ?


De l’arrivée du cercueil au Crématorium à la mise des cendres dans l’urne, la plaque d’identité du défunt placée sur le cercueil suit toutes les étapes du processus de la crémation. La traçabilité du défunt est donc assurée.

Que deviennent les cendres après la crémation ?

Le cercueil peut-il être revendu à l'opérateur funéraire après la crémation ?


Non, le cercueil étant obligatoirement crématisé avec le corps, il ne reste rien du cercueil à l’issue de la crémation.

Puis-je visiter le Crématorium pour mieux comprendre son fonctionnement ?


Non. Pour des raisons évidentes de respect des familles en deuil, les parties publiques du crématorium du Père Lachaise ne sont pas ouvertes au public pendant la journée.
De plus, la réglementation interdit l’accès aux parties techniques lorsque le Crématorium est en fonctionnement. Néanmoins, par souci de transparence et parce que c’est rassurant, le Crématorium peut organiser la visite des parties techniques et publiques, lors d’une journée portes ouvertes par exemple.